Du vide plein les yeux de Jérémie GUEZ

Publié le 4 Novembre 2013

Du vide plein les yeux de Jérémie GUEZ

Du vide plein les yeux est le 3ème volet d'un triptyque ( avant lui: Paris la nuit et balancé dans les cordes).

Les 3 romans sont totalement indépendants et ne mettent pas en scène les mêmes personnages.

Idir vit à Paris. Il a fait 6 mois de prison pour coups et blessures et depuis il se tient tranquille. Ni ange ni démon, il fréquente des malfrats mais ne se frotte pas à leur business. Son truc c'est plutôt d'enquêter pour les bourges : filatures, disparitions, retrouver des voitures volées...Il nage entre deux eaux, fréquente les deux milieux: la rue (ses copains d'enfance et de tôle) et les richards (qu'il a connus étudiant).

Oscar, qui étudiait avec lui, vient lui demander de retrouver son frère disparu depuis deux mois. Il paie bien. Idir accepte. Évidemment, Oscar ne lui a pas tout dit...

 

J'ai retrouvé dans ce volet les mêmes qualités que dans ses précédents romans avec en prime une intrigue un peu plus élaborée. On sent que l'auteur maîtrise de mieux en mieux sa technique d'écriture.

Les personnages sont toujours aussi profonds et attachants. Imparfaits. Pas à leur place dans un monde trop dur pour leur bonne nature.

Idir, le narrateur, est un type normal, un mec bien, honnête mais avec quelques fragilités. Ses fêlures proviennent de sa famille, avec qui il est en froid, de sa double-culture qu'on pourrait appeler sa double-éducation. Il a grandi dans un quartier populaire, traîné dans la rue, fréquenté des types qui ont mal tourné alors que lui, toujours serré de près par un père qui voulait le meilleur pour lui, qui a veillé à ce qu'il reste dans le droit chemin, a fait des études et fini par côtoyer des jeunes gens de bonne famille. C'est grâce à ça qu'il s'en est sorti (qu'il aurait dû s'en sortir un peu mieux).

« La probabilité qu'un mec comme moi finisse un jour en prison était proche de zéro. Sur le papier j'étais sauvé. »

Il est à l'aise et socialement intégré dans les deux milieux, il sait jouer sur les deux tableaux et s'en sert pour son boulot de détective amateur. Mais à force d'osciller entre les deux mondes, il a du mal à trouver sa place, à savoir qui il est vraiment et ce qu'il veut faire de sa vie.

« Pour la rue je suis une grosse baltringue mais pour ces gens-là je suis le putain de grand méchant loup. »

Parce qu'il est humain et qu'il porte en lui la culture de la violence, parfois il dérape et va trop loin.

En quelques secondes tout bascule. Quand on s'y attend le moins (lui aussi est surpris de ses réactions d'ailleurs).

Le rythme du récit change tout le temps. On passe du calme à la tempête, de l'enquête classique aux courses poursuites, de la tension à l'action.

Certaines scènes sont très violentes, leur réalisme troublant. Et chaque mot sonne juste.

C'est aussi une chose que j'aime chez Guez, son style épuré. Précision et concision. En deux phrases, tout est dit.

 

Ce 3ème roman confirme le talent d'un tout jeune auteur dont on n'a pas fini d'entendre parler dans le monde du polar.

Je suis fan.
 


 

Sortie le 6 novembre chez tous les bons libraires - La tengo édition

 

Soirée de lancement le jeudi 14 novembre à partir de 19 heures au Thé des écrivains,

16, rue des Minimes. Paris 3e.

 

Un grand merci à Babelio et sa masse critique, qui m'a permis de lire ce livre avant tout le monde.

Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

Guillome 18/11/2013 10:17

ca y est je l'ai lu ! et tu ne seras pas surprise si je te dis que je l'ai englouti d'une traître tellement c'est bon !

Guillome 13/11/2013 18:24

aaaaaaaah ! je viens de l'acheter, je commence sa lecture ce soir. Alors je lirais ce que tu en penses juste après ;-)

gridou 13/11/2013 20:03

C'est en partie grâce à toi que je l'ai découvert et je t'en suis encore reconnaissante!

Claude LE NOCHER 05/11/2013 06:14

Ah ben oui, ma Gridou, ça c'est de l'exclu vraie de vraie, du preum's et j'vous nique tous, du "pas lu nulle part ailleurs". Bien sûr qu'on va le tester aussi, le p'tit Guez !
Amitiés.

gridou 05/11/2013 09:41

Oui oui oui !!Lisez tous Jérémie Guez!!
J'ai hâte de lire des avis plus objectifs que le mien - je suis une vraie groupie avec lui.

Pierre FAVEROLLE 04/11/2013 21:48

Salut Gridou, je le commence cette semaine ! BIZ

gridou 05/11/2013 09:39

Tu vas n'en faire qu'une bouchée!Moi je l'ai lu en 2 fois - moins de 24h sur ma table de chevet!