Bad boy de Peter ROBINSON

Publié le 8 Novembre 2011

badboy                bof (encore)...

 

Je passe à la bibli et je tombe sur le dernier Peter Robinson. Comme si je n'avais pas assez de lectures en attente...je le prends en me disant que de toute façon, une aventure de l'inspecteur Banks se dévore en quelques jours sans mettre en péril le planning (quel planning?) de lecture. Sauf que mon engouement pour Peter Robinson est retombé - ou cet opus est bien en-dessous de ses premiers romans?? Je ne sais pas...en tout cas c'est la 3ème fois que je suis déçue (cf.  L'amie du diable et toutes les couleurs des ténèbres). J'ai mis plus de temps que prévu pour le lire et je n'aurais pas été frustrée d'arrêter avant la fin. Pas bon ça...

 

Chronologiquement Bad boy suit de près toutes les couleurs de ténèbres. Quelques semaines, quelques mois tout au plus se sont écoulés depuis la dernière enquête de Banks, qui l'a laissé sur le carreau, traumatisé au point qu'il doive prendre des vacances plus ou moins imposées par sa hiérarchie. (Je ne me souviens absolument pas de cette histoire et ce n'est pas l'article très succin écrit l'année dernière qui m'a rafraîchi la mémoire ! - mais ce n'est pas important pour suivre bad boy de toute façon).

Cette fois, c'est Tracy, la fille de Banks, qui se retrouve en difficulté. Elle s'amourache d'un "bad boy" qui s'avère être un vrai truand sous ses petits airs de beau gosse friqué.

Banks rentre de vacances, se retrouve parachuté dans l'histoire et très classiquement, tout ce qui doit arriver arrive exactement comme on l'attend...(c'est méchant ça...mais c'est proportionnel à ma déception! - désolée Peter)

 

Voilà ! Rien d 'exceptionnel dans cet épisode. La fin nous laisse supposer une suite très prochainement. On imagine même déjà ce qu'il va se passer. 

 

En tout cas, je suis curieuse de connaître l'avis d'autres amateurs de Peter Robinson sur ses derniers romans. (C'est moi ou bien???)

 

Et je vais devoir mettre le turbo pour être à l'heure pour la lecture commune de Pelecanos organisée par black novel - copie à rendre le 20 novembre.

 

 

 

 

Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

La petite souris 10/11/2011 22:36



j'avoue que pour ma part, j'arrive pas à avec cet auteur. Curieux, c'est rare, il y en a quelques un comme ca avec qui je n'arrive pas à établir le contact, à rentrer dans l'univers. C'est le cas
pour Ian Rankin également. une alchimie qui ne fonctionne pas avec moi. Alors je ne risque pas de lire celui ci, si en plus, en plus, ton avis est plutôt négatif!!! bisou ma gridou!



gridou 11/11/2011 15:59



T'as raison, laisse tomber si tu n'aimes pas Rankin tu n'aimeras pas Robinson. C'est vraiment le même style.



Claude Le Nocher 09/11/2011 11:13



Salut Gridou


Le tempo n'est jamais très rapide chez Peter Robinson, les effets sont présents mais peu spectaculaires en général. Ce qui peut expliquer qu'on entre -ou pas- dans ses romans. Un auteur que j'ai
un peu perdu de vue, ces derniers temps.


Amitiés.



gridou 09/11/2011 18:13



Jusqu'à maintenant j'appréciais son style 'campagne anglaise', tranquille, pas violent (pas trop violent), avec descriptions champetres, enumérations de bières bues au pub etc...C'est toujours
là. Mais je n'ai pas retrouvé le petit truc qui donne envie d'avancer dans l histoire et de connaitre la suite.



Oncle Paul 08/11/2011 16:10



Comment tu le trouves sexy ? ya pas d'images !!!



gridou 09/11/2011 18:10



Bah...je le connais bien depuis le temps que je suis ses aventures.


D'abord il a une cicatrice au sourcil - on ne sait pas d'où elle vient mais ça le rend hyper charmant.


Ensuite, il séduit les nanas à tour de bras (une dans chaque roman) quasiment sans rien faire - un verre de vin, un diner et hop là ! C'est dans la poche.


Alors??? Il est toujours pas sexy l'inspecteur Banks????



Oncle Paul 08/11/2011 14:21



Bonjour Gridou


Peter Robinson, j'en ai lu aucun. Pourquoi ? Pourtant j'en possède quelques-uns. Alors ton avis ne me donne pas envie d'aller les rechercher dans ma bibliothèque.


De toute façon les avis sont toujours subjectifs et ce que l'un aime, l'autre n'apprécie pas forcément.


Amitiés



gridou 08/11/2011 15:57



Moi je trouvais ceux du début vachement bien. 'Saison sèche' notamment, 'l'été qui ne s'acheve jamais' et 2 ou 3 autres dont j'ai oublié les titres.


ça me rapelle beaucoup Ian Rankin et son Rebus. Banks est bcp plus sexy cependant...



Pierre FAVEROLLE 08/11/2011 10:36



Salut Gridou, je ne lirai pas celui là, mais j'ai commencé le Pelecanos qui est enthousiasmant. On sera dans les temps ! A +



gridou 08/11/2011 10:40



Tant mieux s'il est bien, ça commence à faire un moment que je n'ai pas lu un bon polar qui me scotch à mon siège !