En mémoire de la forêt de Charles T.Powers

Publié le 30 Septembre 2011

memoireforet                        Très intéressant...


Campagne polonaise. Époque contemporaine (après la chute du communisme).

Leszek est un paysan, il vit avec sa mère et son grand-père dans la ferme familiale qu'il a repris à la mort de son père.  Ses ambitions sont modestes, s'occuper de ses animaux, ses quelques terres et si possible racheter le champ du vieux d'à côté pour s'agrandir un peu...Son voisin et ami, Tomek, un jeune du même âge que lui a refusé cette vie humble de paysan. Il est parti à Varsovie pour vivoter de trafics en tout genre. De temps en temps il revient...et est assassiné. On retrouve son corps dans la forêt, le crâne défoncé. Son père va alors se lancer à la recherche de l'assassin avec l'aide de Leszek. Il va devoir fouiner et faire parler ce petit village qui cache bien des secrets. Des secrets passés, qui datent de la guerre et d'autres plus récents, datant de l'ère communiste. Espionnage, dénonciations et corruption n'ont pas épargné ce petit bourg en apparence si tranquille.

 

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre. Le rythme est lent. L'ambiance plombante et triste. Le froid, la boue, la misère sociale, la vodka qui coule à flot...Le contexte géo-politique qui ne m'est pas très familier...Et les noms des personnages pleins de Z et K que j'ai eu un peu de mal à retenir au début ("Jablonski" et "Janowski").

Puis je m'y suis habituée à la vie rurale de Jadowia (le village). Je me suis familiarisée avec les différents personnages qui vont permettre à l'intrigue de se dénouer - car on n'a pas affaire à une enquête classique, ce sont plutôt des figures importantes du village qui se posent des questions et plusieurs mystères qui planent...

Notamment celui concernant les juifs déportés pendant la guerre. Toute une partie de la population du village décimée. Le Temple et le vieux cimetière juif disparus. Mais il n'y a personne pour en parler. Personne pour se souvenir. Aucune archive. Pourtant, beaucoup d'habitants du village étaient déjà là à l'époque...

C'est à travers l'histoire individuelle et le cas précis de Jadowia que Powers revient sur ce passé douloureux qu'est la Shoah. Et on est amené à se questionner sur le rôle des polonais à l'époque. Collaboration forcée? Active? En tout cas la culpabilité est bien présente pour certains...Powers n'apporte pas de réponse mais il a le mérite de poser les bonnes questions et d'amener tout ça de façon très habile.

 

C'est aussi tout un pan de la société polonaise qu'on découvre dans ce roman. La vie sous le communisme. La vie après le communisme. L'exode rural. Le dénuement.La débrouille pas toujours honnête...Et finalement, on s'attache à ces personnages qui font de leur mieux avec ce qu'ils ont, qui sont tous très profonds et faillibles.

 

Powers mène de front plusieurs intrigues, nous fait voyager entre passé et présent, souvenirs douloureux et rêves de vie meilleure. Il fait un portrait édifiant de la Pologne rurale des années 80 et je regrette que ce soit son unique roman (il est décédé après avoir rendu son manuscrit) car j'aurais aimé le suivre dans une autre aventure...


Un partenariat newsbook. Merci aux éditions Sonatine.

Prêt possible, avis aux amateurs...


Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

match 22/07/2014 11:08

Ambiance et contexte assez particulier semble-t-il, mais le thème abordé, mémoire, culpabilité, loi du silence, m'intéresse beaucoup, donc je vais le lire très prochainement.

La petite souris 05/10/2011 08:54



mdr tu sais que tu ferais une bonne inspectrice toi !!! truand j'aimerai pas t'avoir aux basques !! bon je t'explique tout ca des que j'ai 5 mn en MP !^^



gridou 05/10/2011 13:06



Et oui mon pote ! Tout ce que tu fais sur le net est observé...N'oublie pas !!


 


I'M WATCHING YOU !!



sophie57 03/10/2011 18:55



j'en ai entendu parler également en bien...je retiens le titre en tout cas!



gridou 04/10/2011 20:14



Retiens et garde-le pour un moment où tu n'es pas déprimée



La petite souris 02/10/2011 21:59



je crois que je vais faire comme les copains et attendre sa sortie en poche. Sans doute un exellent livre, mais je ne suis pas trop attiré par ce genre d'histoire, du moins pour le moment.



gridou 04/10/2011 20:13



OK ! Je comprends tout à fait. Par contre, ce que je ne comprends, c'est le cerf volant soir repassé en bas de la pile...


bah alors??? Tu croyais que je n allais pas voir que tu l'avais enlevé de la colonne de droite des prochaines lectures ???



Anne(De poche en poche) 01/10/2011 14:41



Comme Richard, je vais attendre sa sortie en poche avec impatience. Dès sa sortie, il m'a fait de l'oeil, celui-là !!



gridou 02/10/2011 13:22



C'est un petit pavé en plus...