L'été tous les chats s'ennuient de Philippe GEORGET

Publié le 29 Mai 2012

images    J'AIME !!

 

Un retraité qui découvre le cadavre d'une jeune touriste lors de sa promenade matinale.

Une jeune fille retenue prisonnière dans une cave.

La disparition d'un chauffeur de taxi.

La tentative d'enlèvement d'une troisième fille, hollandaise aussi.

Les affaires sont-elles liées? Un psychopathe sévit-il dans la région?

A l'inspecteur Sebag de le découvrir, car c'est à lui que le ravisseur envoie ses revendications, lui qu'il a choisi comme interlocuteur principal ou plutôt comme adversaire de son jeu macabre...

 

Ce genre d'intrigue vous parle? Peut-être même que vous avez une impression de "déjà lu", non?

Effectivement, au niveau de l'intrigue, ce roman ne se distingue pas tellement des thrillers à l'américaine qui remplissent les étagères des librairies...

ET POURTANT, l'été tous les chats s'ennuient ne ressemble à aucun autre polar.

Georget a eu l'excellente idée de poser son chevalet à Perpignan pour nous peindre une toile fort originale.


Ici, les flics sont normaux - comprendre avec une vie en dehors du boulot, ni alcooliques, ni dépressifs, ni violents...Des types qui vont au bureau tous les matins, se couvrent entre eux en cas de retard, se retrouvent à la machine à café ou au bistrot du coin pour se raconter leur vie, un peu flemmards dans la routine.

Tout ce qu'il y a de plus ordinaire. La vraie vie.

Crédible.


Gilles Sebag, le personnage principal, est un spécimen de flic peu courant (j'ai cherché à recenser les flics normaux à un moment - clic- , je me demandais s'ils existaient parce que je n'en avais jamais rencontré en roman, Sebag rentre pile poil dans cette catégorie). Marié et amoureux de sa femme, bon père de 2 ados. Pas très ambitieux. Féru de randonnée. Un homme sain, honnête et sans vice.

L'auteur en profite pour nous peindre un joli portrait de la région, dont il semble être tombé amoureux.

Finalement, le mélange d'intrigue façon thriller, de roman réaliste et de portrait régional fonctionne très bien.

Insolite mais distrayant et efficace.

J'aime l'audace de Georget, qui pour un premier roman, sort des sentiers battus avec beaucoup de dextérité.

Certains lui reprocheront sûrement d'avoir imité (sans égaler) le thriller à l'américaine...Je ne pense pas qu'il y ait de tentative d'imitation. L'auteur sait parfaitement où il va, avec son propre style, son propre rythme sans course poursuite (quand les flics trouvent la trace du ravisseur, ils attendent 2 heures en plein cagnard avant de se décider à pénétrer dans la maison), en insistant volontairement sur le côté "ordinaire" du contexte, comme s'il était dit "comment ça se passerait si ça arrivait près de chez moi?"

Moi je crois que ça se passerait exactement comme dans l'été tous les chats s'ennuient...Pari réussi !

 

Bref, vous l'aurez compris, j'aime beaucoup cet auteur (dois-je répéter qu'il faut absolument lire le paradoxe du cerf volant, son 2ème roman ??) et j'attends avec impatience de lire son tout dernier roman les violents de l'automne, qui vient de paraitre, dans lequel l'inspecteur Sebag est de retour.


et hop, un petit coup de pub pour les éditions Jigal, dont le panier est fort bien garni :  Lien Jigal clic

 

l'avis de mon pote Pierre, qui m'a fait découvrir cet auteur et que je remercie encore au passage: black novel clic

 

à noter:

Ce roman a reçu le Prix SNCF du polar 2011(c'est pas rien quand même!)

 

et cerise sur le gâteau, il rentre dans mon challenge Douce France et dans le challenge vivent nos régions de Lystig

region

Challenge-Douce-France-bis-copie



Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

Lystig 29/08/2012 12:27


acheté !


(il me reste à le lire)

gridou 05/09/2012 21:41



y a plus qu'à...(moi j en ai une pile entière de "y a plus qu'à"). ha ha !



Pyrausta 21/07/2012 13:22


Alors bonnes vacances.Pour moi elles demarrent mais ce sera à partir de mercredi que je ne serai plus connectée..ça va faire du bien! 

gridou 07/08/2012 15:53



Je te confirme que ça fait du bien ( ni monde virtuel ni monde littéraire en ce qui me concerne). !



Pyrausta 20/07/2012 12:05


je viens d'en faire la chronique.Un auteur à suivre.

gridou 21/07/2012 10:35



Oui !!! Je suis super contente que tu aies aimlé (enfin, ça en a l'air). J'irai lire ton article quand je me remettrai en selle. Pour le moment, je suis en stand-by vacances...



Lystig 06/07/2012 21:46


je n'avais pas remarqué !!!!! 

gridou 07/07/2012 10:30



bah...c'est mon chouchou du moment...



Lystig 06/07/2012 14:25


j'ai bien noté cet auteur !

gridou 06/07/2012 17:03



Il faut dire que je lui fais une grosse promo ces derniers temps