La panne de Friedrich DURRENMATT

Publié le 4 Avril 2011

panne.jpg

Il était temps que j'honore le mini challenge de Zarline, d'autant plus que "la panne" est un roman très court - moins d'une centaine de pages. Malheureusement, je pense que je suis passée à côté. je n'ai pas réussi à me laisser embarquer par l'histoire, à trouver le petit truc qui fait retenir son souffle jusqu'à la fin...

Et pourtant, j'ai trouvée l'idée de départ intéressante...

Se retrouvant en panne de voiture dans un petit village suisse, un représentant se retrouve contraint (il pourrait rentrer un train mais un petit peu d'aventure n'est pas pour lui déplaire) de passer la nuit sur place. L'hôtel étant complet, il se présente  à la porte d'une villa qui accepte de recevoir des hôtes. Notre représentant, Traps, est convié à partager le repas de 4 vieux amis, tous anciens fonctionnaires de justice. Ceux-ci lui expliquent rapidement ce qui les rassemblent en ces lieux régulièrement: rejouer des procès ou mieux, juger leur hôte !

Bien sûr, Traps est innocent et n'a rien à se reprocher...Ils disent tous ça. Mais en cherchant bien...

Une sorte de dîner de cons, version intello - rien d'offensant dans mes propos, c'est juste que Traps n'est pas très futé et se laisse manipuler sans même s'en apercevoir. Tous les autres rient à gorge déployée et lui rit avec eux sans saisir la portée de ses révélations...

Dürrenmatt est un dramaturge, il a écrit de nombreuses pièces et il y a dans ce court roman un aspect théâtral indéniable. Il serait très facilement adaptable d'ailleurs tellement les dialogues sont nombreux. Je pensais trouver des tensions et de la force dans le texte de sorte d'être tenue en haleine, sur le fil du rasoir , surtout avec un thème fort comme la justice (maudite 4ème de couv' : "Maniant l'ironie, la satire, l'observation du quotidien et l'absurde pour ciseler de singuliers chefs-d'oeuvre explosifs...") et j'ai du coup été déçue et eu du mal à rester attentive aux monologues et descriptions du repas gargantuesque dont ils se régalent. Et pour être honnête, j'ai été déçue par la chute. Jusqu'au bout, j'ai attendu un petit sursaut qui me prendrait à la gorge mais il n'est jamais arrivé...

Rendez-vous manqué pour cette fois, mais je pourrai un jour me laisser tenter par une de ses pièces, qui sait...


Désolée Zarline mais merci à toi de m'avoir fait découvrir cet auteur, c'est toujours enrichissant d'élargir ses horizons.

 


Rédigé par gridou

Publié dans #romans

Commenter cet article

Sharon 08/04/2011 15:21



Je ne connais pas du tout cet auteur. Pour des raisons proprement PALesques (si j'ose ce néologisme), je ne pense pas le découvrir prochainement.



gridou 08/04/2011 15:49



Une decouverte pour moi aussi. Je me laisse parfois (souvent) entrainer dans des challenge par curiosité.



Pierre FAVEROLLE 04/04/2011 20:37



Salut Gridou, le sujet me tentait bien, mais je vais passer tout en le notant au cas où. Au passage, je viens de te pistonner pour un SdP. Si tu reçois une offre, tu sauras d'où ça vient !



gridou 04/04/2011 20:41



oui oui , note. C'est de toute façon très court à lire et il se peut que je sois juste pas disposée à lire ça en ce moment...


Et MERCI !



zarline 04/04/2011 17:35



Zut! Je n'ai pas lu La Panne donc je ne peux pas vraiment t'en dire plus mais Dürrenmatt écrit en général des romans plutôt psychologiques, pas de vrais thrillers avec beaucoup d'action. Je peux
comprendre que ce soit trop "intello" ou trop lent et je pense qu'il y a un bon moment pour lire cet auteur. Enfin bref, désolée pour cette déception. Si tu es quand même tentée par un autre
essai avec Dürrenmatt, je te conseillerais La Promesse ou pourquoi pas le film The Pledge si tu ne veux pas prendre trop de risque. Je trouve ses pièces encore plus tordues et difficiles donc...
Je pensais lire La Panne bientôt, je te tiens au courant.



gridou 04/04/2011 18:04



Je suis curieuse de lire d'autres avis ! C'est peut-être juste un mauvais timing pour celui-là...ça arrive...Pas grave...



pyrausta 04/04/2011 16:44



flute de zut!! je me serais bien laissee tenter!! mais s'il n'y a pas de sursaut...alors je me reserve pour d'autres aventures.



gridou 04/04/2011 16:46



Mince ! Je ne veux décourager personne...Mais parfois...ça ne passe pas. Pas moyen de me concentrer dessus! Il ne fait que 70 pages, c'est pas un gros risque ceci dit...