Les fantômes du delta d'Aurélien MOLAS

Publié le 12 Juin 2012

delta      J'AIME BEAUCOUP !

 

Ce roman n'était pas du tout ce que je croyais...

Sachant que l'intrigue prenait naissance dans le delta du Niger, au Nigéria, en pleine zone pétrolifère, que la 4ème de couv' (lue en diagonale) évoquait les marées noires, les multinationales et les paysans réduits à la famine...Je suis partie sur idée préconçue concernant cette lecture...Je m'attendais à retrouver l'ambiance de la 4ème plaie de Patrick BARD (à lire absolument!!!), un roman très sombre qui fait grincer des dents.

J'ai trouvé autre chose, de très différent, mais qui m'a beaucoup plu aussi.

 

 

L'histoire (la version simple):

 

Le père David est un prêtre qui a consacré sa vie aux enfants déshérités d'Afrique. Il a fait voeu de célibat mais pas d'abstinence totale...et d'un écart de conduite naît une petite fille: Naïs. Une petite fille très spéciale, que le père doit protéger de ceux qui l'accusent de sorcellerie (une pratique courante dans la région), puis des mercenaires qui veulent la kidnapper.

Le lecteur mettra longtemps à apprendre ce que cette fillette a de si particulier mais comprend bien vite que les enjeux sont énormes et que rien ne pourra arrêter ceux qui sont à ses trousses.

Au milieu de cette cavale infernale, deux médecins de MSF, qui font leur boulot le mieux possible malgré les conditions précaires, sont embarqués malgré eux dans l'histoire parce qu'ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment...

 

L'auteur ne plante pas son décor au Nigéria par hasard. Le contexte politico-économique est très important dans l'intrigue. C'est d'ailleurs ce qui l'a inspiré pour écrire son roman. On sent de solides recherches et une connaissance du terrain évidente, ce qui donne du relief à l'histoire. Les thèmes de la politique nigériane, de la françafrique, du travail de terrain des ONG sont évoqués mais aussi les croyances animistes, les conflits religieux etc...

Mais on est avant tout dans un polar au rythme trépidant, pas dans un reportage de terrain.

Une fois situé le contexte et les personnages, le flot de l'histoire embarque le lecteur sur 500 pages sans qu'il ait eu le temps de reprendre son souffle (ha ! le piège des petits chapitres très courts..."allez, encore un, il ne fait que 2 pages"). Durant la lecture, on est tour à tour immergé dans le centre de soin d'un camp de réfugiés, puis au sein d'un groupe de mercenaires, puis pris en otage...

 

Bref, ça va à cent à l'heure, on ne s'ennuie pas une seconde et on apprend plein de trucs (le genre de trucs que vous n'apprendrez jamais en regardant le journal de 20H). En prime, c'est fichtrement bien écrit, les scènes d'actions sont bluff antes (j'ai eu l'impression de voir un film) et pour un second roman...d'un tout jeune auteur (il est né en 1985)...c'est franchement prometteur. Auteur à suivre...

 

note pour plus tard: penser à ajouter dans la liste de lecture son 1er roman: la onzième plaie.

 

L'idée de lecture a été piochée chez Claude, ici son article + une interview de l'auteur (qui semble fort sympathique)

et l'excellent article (qui n'en dit pas trop sur l'histoire) d'Hannnibal ici.

 

Merci à Babelio et sa masse critique !

 

Challenge-Douce-France-bis-copie

 

 

 

 

 

 

Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

Violette 22/06/2012 19:15


ça a l'air original et dépaysant.

gridou 02/07/2012 10:30



mais pas de tout repos ! 



Claude LE NOCHER 22/06/2012 07:58


Salut Gridou


Je ne suis pas surpris que ce roman d'Aurélien t'ait plu, pour les raisons que tu indiques très bien. Son premier était prometteur, mais il donne cette fois une force sociale plus grande (Ô
combien !) à ce deuxième titre. Un p'tit jeune comme je les aime, qui bossent bien leurs sujets, qui écrivent avec une passion certaine.


Merci pour le lien. Désolé de commenter avec retard, mais "Claude is back".


Amitiés.

gridou 22/06/2012 09:19



Ne sois pas désolé, il ne s'est rien passé (chez moi) depuis ton départ. Mais bon retour!! :)



Vonnette 17/06/2012 23:52


Je vais noter ce titre !


Moi je n'ai toujours pas reçu mon livre de la masse critique...Et toi tu as déjà écrit ton article...!

gridou 18/06/2012 09:47



Parfois ça prend du temps les masses critiques. Mais tu peux le signaler sur babelio, il y a une case à cocher.



Hannibal 14/06/2012 11:42


Une tuerie ce roman.
A découvrir absolument !

gridou 14/06/2012 12:17



pour un 2ème roman c'est impresionnant



Pierre FAVEROLLE 13/06/2012 21:14


Salut Gridou, il est sur ma liste (on doit mele filer), ainsi que le premier qui est dans ma PAL. Un auteur que je surveille du coin de l'oeil bien que je n'ai pas encore lu une ligne de lui !
C'est pour bientôt. BIZ

gridou 14/06/2012 09:29



on pourrait envisager une lecture commune de la 11ème plaie alors...