Marcel PROUST - Du côté de chez Swann

Publié le 5 Septembre 2010

swann.jpg

Je ne suis pas très fière de moi mais j'avoue: j'ai abandonné Proust au bout d'une centaine de pages. Et pourtant, j'ai aimé! Un texte superbe, des descriptions comme si on y était...Je crois que Proust ne supporte pas qu'on le lise par petits morceaux, dans le métro, entre deux aisselles puantes...Il mérite qu'on prenne son temps, dans un hamac à la campagne, au coin du feu une après-midi entière...Bref, je m'y remettrai et changerai la catégorie de cet article très prochainement...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Commenter cet article

Sharon 01/03/2011 22:39



Pour ma part, c'est A l'ombre des jeunes filles en fleur que je ne parviens pas à lire. J'ai pourtant presque tout essayé (j'ai même lu Sodome et Gomorrhe et La prisonnière), rien à faire.



gridou 01/03/2011 22:42



Marrant...Je suis en train d explorer chez toi en même temps. On a quelques lectures en commun ;)