Roméo et Juliette de W.SHAKESPEARE

Publié le 28 Août 2012

romeo.jpg

 

Depuis le temps qu'il traînait dans ma bibliothèque celui-là ! Je me suis enfin plongée dans cette lecture follement romantique et ô combien agréable!

(En écrivant ces lignes, je me dis que j'avais peut-être parlé d'une lecture commune avec quelque(s) bloggeur(s) ... Je ne sais plus trop...Si c'est le cas, pardon pour cette échappée en solitaire...)

 

C'est la première fois que j'attaque un livre dont je connais l'histoire par coeur (certaines tirades m'étaient même très familières).

Curieuse expérience d'être entièrement focalisée sur la langue et de ne pas être tenue par l'intrigue...

Et pourtant...j'ai vibré au rythme des péripéties comme si je découvrais l'histoire pour la première fois...(et même souhaité que la fin soit différente de celle que je connaissais)

Inutile de rappeler l'intrigue...

Inutile d'encenser l'auteur (je ne suis pas la première à noter qu'il a quelque talent je crois...)


Alors juste quelques remarques sur le texte, qui a réussi (si si c'est vrai) à me surprendre:

 

- Je savais les protagonistes très jeunes, mais pas à ce point. Dans le livre, Juliette a 13 ans (bientôt 14)!

On comprend alors qu'elle ne soit pas pressée de se marier quand ses parents le lui propose.

On comprend sa fougue, sa passion soudaine et absolue pour ce Roméo qu'elle n'a rencontré qu'une fois.

On comprend aussi pourquoi dans les adaptations, les acteurs sont un peu plus vieux.

 

- Je savais Shakespeare enclin aux jeux de mots mais j'ai été étonnée de l'humour que j'ai trouvé dans Roméo et Juliette (j'ignorais qu'il y avait dans la pièce des gais lurons un peu "polissons".)

J'aimerais avoir un niveau d'anglais qui me permette de le lire en version originale. Je ne l'ai pas. J'ai lu l'édition livre de poche, traduite par F-V Hugo. Elle est agrémentée de notes explicatives et les jeux de mots sont plutôt bien traduits ( je ne peux évidemment pas comparer).

 

- Je savais qu'il s'agissait d'une grande histoire d'amour, et je m'attendais à des scènes fleur bleue dégoulinantes de romantisme, gnagnan quoi. Mais non. Le texte est juste très beau.

 

- Je ne connaissais pas la vraie version de la scène finale dans le tombeau (et je ne vais pas la raconter).

 

 

Pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait:

Lisez Shakespeare !

Il est surprenant par sa modernité, très facile à lire et c'est toujours mieux de connaître la version originale pour apprécier (ou non) les adaptations.

 

 

Rédigé par gridou

Publié dans #théâtre

Commenter cet article

Violette 31/08/2012 12:05


pour moi aussi cette lecture a été une révélation! tu me donnes envie de relire la pièce, tiens :-)

gridou 05/09/2012 21:43



ça se mange sans faim !



Noukette 29/08/2012 23:51


J'adore, j'adore, j'adore !!!!

gridou 05/09/2012 21:43



youpi, youpi, youpi !!!!



Claude Le Nocher 29/08/2012 21:19


Un super polar, ma Gridou, Yes ! Par contre, pas sûr que ce jeune Shakespeare ait un avenir, son nom est trop compliqué à retenir et à écrire. l devrait prendre un pseudo, genre... je sais pas...
Harlan Coben ou Maxime Chattam, ça se retient bien.


Amitiés.

gridou 05/09/2012 21:42



oui et il fait un peu trop de rebondissement tarabiscoté...ça marchera jamais...



Sharon 28/08/2012 22:44


Je ne dis rien : j'ai fait par le passé étudier Roméo et Juliette en classe.J'ai juste eu des soucis, car je n'avais pas imposé une édition, et les traductions sont parfois surprenantes.


 

gridou 05/09/2012 21:41



D où l'intéret de la VO..



Canel 28/08/2012 22:19


Dans ma PAL depuis peu, pour mourir moins bête (avoir lu au moins UN Shakespeare dans ma vie).


Je vais le remonter sur le dessus de la PAL !

gridou 05/09/2012 21:40



Je vais peut-etre relire Macbeth un de ces jours; je ne me souviens plus du tout de l histoire.