BD - Aya de Yopougon de Marguerite ABOUET

Publié le 24 Septembre 2010

aya1aya2aya3aya4-copie-2            J'Aime !

Aya de Yopougon commence à être bien connue dans le monde de la BD. Déjà 5 tomes sortis, le 6ème (et dernier d'après mes sources) sortira en novembre 2010. Un peu de patience...ça laisse juste assez de temps à ceux qui ne connaissent pas encore pour s'initier...J'en suis à 4 tomes mais je ne vais pas tarder à me précipiter sur le 5ème car je trouve cette série vraiment sympathique.

J'aime:

- les illustrations (de Clément Oubrerie) , simples et colorées;

- le lieu, Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan. Enfin la Côte d'Ivoire ( l'Afrique en général) vue sous un angle positif. Un endroit comme un autre où les gens travaillent, font des études, s'amusent, draguent, galèrent aussi parfois. Enfin, la vraie vie quotidienne, sans misérabilisme.

- les thèmes abordés. On sent bien que l'auteur(e) est une femme. Les personnages principaux sont des femmes, les problématiques abordées les touchent surtout elles (dans les trois 1er tomes en tout cas) et le portrait qu'elle brosse des hommes n'est pas très flatteur. Moi, ça ne me dérange pas! C'est une occasion pour l'auteure de parler de grossesse non désirée, de mariages arrangés, des difficultés pour les filles de faire des études, ... Attention, pas d'excision, de mariage forcé...c'est une BD jeunesse!  tout est traité avec légèreté. Plus tard, dans le tome 4, on aborde l'homosexualité (masculine) et l'émigration (vers la France).

J'ai moins aimé:

- le vocabulaire: difficile de rentrer dedans et de comprendre du 1er coup les dialogues ( sauf s'il y a des petits malins qui commencent les livres par la fin, ils découvriront alors tout de suite le lexique! ). Mais c'est ce qui fait l'authenticité et le charme de la série.

Conclusion: un bon moment, dépaysement assuré, à lire en écoutant Tiken Jah Fakoly en boucle (le ton n'est pas le même mais c'est vachement bien!)

A noter: le tome 1 a reçu le prix du meilleur 1er album à Angoulême en 2006

 

 

Rédigé par gridou

Publié dans #BD- romans graphiques ...

Commenter cet article

Nico 17/01/2013 12:16


C'est vrai qu'on sent un peu trop que l'auteure est une femme: les hommes ont souvent le mauvais rôle dans la saga. Concernant le vocabulaire j'ai apprécié car cela permet une immersion dans cet
univers. En tout cas j'ai beaucoup apprécié la saga, qui est à la fois drôle, dynamique, divertissante et bien dessinée, même si je lui reprocherais tout de même un chouïa de superficialité.

gridou 18/01/2013 15:46



Ca me rappelle que je ne l'ai jamais finie...Je n'ai lu que les 4 premiers je crois...



pyrausta 30/09/2010 17:42



tres bizarre la vie!! un ami m'en a parle pas plus tard que ce matin!!!