Les visages écrasés de Marin LEDUN

Publié le 22 Janvier 2013

 

visages ecrases 2    ledunpoche.jpg  J'ADOOOORE !!!

 

Carole Mathieu est médecin du travail. Elle connaît tous les employés de la centrale téléphonique. Tous, à un moment donné, sont passés chez elle. Au minimum une fois par an...beaucoup plus souvent pour d'autres.

Certains employés sont en très grande difficulté, au point d'attenter à leurs jours sur leur lieu de travail ou d'agresser leur supérieure.

Les deux en ce qui concerne Vincent.

Vincent a perdu 10 kilos.

Vincent ne dort plus.

Vincent n'est plus en contact avec la réalité.

Vincent est brisé.

Mais Vincent veut continuer, il refuse l'arrêt de travail.

Alors...pour soulager sa souffrance extrême, le dr Mathieu prend la décision de soulager définitivement son patient. Un soir, après sa consultation, elle l'assomme de barbituriques et lui tire une balle en pleine tête, sur son lieu de travail.

Fin du prologue.

 

Elle ne prend pas la fuite, n'essaie pas de maquiller son crime prémédité en suicide, n'espère même pas échapper à la justice. Elle veut juste gagner un peu de temps et prouver à tous que ce sont les méthodes de management de l'entreprise qui sont les seules responsables de la mort de Vincent.

Démontrer que le suicide peut être un accident du travail.

 

Marin Ledun s'attaque ici à un sujet brûlant et il fait ça drôlement bien.

D'abord, il prend pour narratrice son héroïne, le dr Mathieu - médecin du travail. Un point de vue sacrément original et bien pensé...

Qui mieux qu'elle connaît les petits détails de la vie de cette entreprise?

Combien de patients-employés a-t-elle vue sombrer ? Insomnies, maux de ventre, dépression, anorexie, alopécie...elle connaît tous les symptômes par coeur, c'est son quotidien...

Quel pouvoir a-t-elle? Aucun! Hormis ceux d'orienter ses patients vers des collègues et rédiger des rapports.

Le genre de job un peu frustrant qui peut amener à péter les plombs...

D'ailleurs elle aussi carbure aux petites pilules et aux insomnies...Et quand elle voit l'enquête avancer et l'étau se resserrer sur elle...


Et c'est là que Ledun dévoile tout son talent:

son écriture est hyper stylée - phrases courtes, rythme haché, beaucoup de répétions...- tout est utilisé pour marteler le message. Le rythme est lancinant comme les pensées qui tournent en boucle dans la tête du médecin.

 

 

Autant prévenir tout de suite: Les visages écrasés est un roman noir - très noir - une vraie descente aux enfers.

Hélas, l'analyse de l'auteur sur le monde du travail est très juste...

Vraiment très bien vue.

J'ai adoré le fond ET la forme.

 

Vous trouverez plein d'autres avis enthousiastes un peu partout chez les copains ( Claude - Jean Marc - Pierre -Hannibal - Yan - RIchard) sur ce roman couronné de prix ( notamment le trophée 813)

 

Toute l'action se déroule à Valence et dans sa région, ce qui fait une nouvelle contribution au Challenge "vivent nos régions" de Lystig (non Lystig, je ne t'ai pas oubliée même si ça fait longtemps que je n'ai pas apporté ma contribution.)

region

 

Du coup, séduite, j'attaque direct avec un autre roman de Marin Ledun...

Et hop! un de plus dans la pile...

 

pal.gif

Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

Canel 01/05/2014 23:26

Lu, ça y est.
Il m'aura fallu du temps pour me décider, bien refroidie après 'Le ventre des mères'.
Ce billet ne date pas de janvier 2013, si !? j'étais persuadée qu'il était bcp + vieux !?

gridou 02/05/2014 09:36

si le billet doit avoir un an et des poussières, mais le livre est plus vieux, il était déjà sorti en poche quand je l'ai lu. Peut-être que tu l'avais repéré chez quelqu'un d'autre bien avant...En tout cas tu es réconciliée avec Ledun, tant mieux!!

edea 24/05/2013 22:41

tu en parles tellement bien que je le note vite sur mon pense bête, effectivement le sujet sort un peu des sentiers battus, il pique ma curiosité.

gridou 02/05/2014 09:37

D'habitude, je ne mets pas 11 mois à répondre à un commentaire...Celui-ci à dû m'échapper à 'époque. Désolée...
Le livre a-t il été lu depuis??

Foumette 26/01/2013 11:07


Trop adoré ce livre choc!!!! Une belle claque....

gridou 02/02/2013 18:27



Oui je pense qu il va rester dans la pile des bouquins à prêter celui-là !



canel 26/01/2013 10:47


Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! J'ai du bol, hein !? 


Ca m'aurait gâché mon début de WE, alors je l'ai liquidé hier soir !

gridou 02/02/2013 18:26



On dirait que j'ai oublié de repondre à tes derniers comm' - pas mon genre...


et bien ça y est, il est fini ce bouquin. Une semaine après toi...



canel 25/01/2013 13:27


Pas crabouillée dans le bus ce matin.


Mais tellement peu motivée que je ne l'ai pas sorti dès l'attente à l'arrêt, avant l'arrivée du bus... et je l'ai refermé lgtps avt de descendre, pas fini ma page dans la rue, comme ça arrive
parfois...