Du sang dans la sciure de Joe R.LANSDALE

Publié le 5 Novembre 2014

Du sang dans la sciure de Joe R.LANSDALE

Un excellent Lansdale, qui ne fait pas partie de la série Hap et Léonard mais dans lequel on retrouve tout ce qu'on aime chez l'auteur avec en prime une enquête bien ficelée.

Le décor est toujours le même: le Texas des années 30 et sa nature hostile (le mot est un peu faible vu toutes les calamités qui s’abattent sur la ville...).

La menace du Klan plane vaguement, la ségrégation raciale bat son plein.

Les hommes de la petite ville de Camp Rapture vivent de l'agriculture ou du travail à la scierie. La population est plutôt rustre, rodée aux rudesses de la vie pauvre.

Ce qui change un peu, ce sont les personnages féminins. Hé oui! Le personnage principal est une femme. Et quelle femme!

Sunset, la belle rouquine, battue et violée par son mari les jours où il a la main un peu lourde sur la bouteille. Jusqu'au jour où...voyant sa dernière heure arriver, elle profite qu'il ait le pantalon baissé pour lui prendre son arme et lui tirer une balle dans la tête.

"Il se contenta d'encaisser la décharge brûlante, de lâcher un pet presque aussi sonore que la détonation du .38, et de s'en aller sur le cheval noir de la Mort."

La ville se retrouve alors sans constable.

C'est Sunset, grâce au soutien de sa belle-mère, qui va hériter du poste malgré la désapprobation générale. Une femme constable tout de même! Qui en plus a osé tenir tête à son mari. Elle ne connait rien au métier mais elle va devoir s'y mettre, avec l'aide de 2 adjoints qui se sont portés volontaires (très volontaires même! Davantage pour raisons personnelles que professionnelles...), quand le corps d'une femme sera retrouvé dans un champ, sur le terrain du seul propriétaire noir de la région.

Malgré une petite variation sur le thème du héros viril, aucun doute, on est bien chez Lansdale. On retrouve l'humour, la petite note burlesque à l'occasion, quelques belles scènes de castagne et un vocabulaire toujours aussi fleuri ("Il possède un puits de pétrole et il est persuadé que parce qu'il a du pognon il ne pue plus de la bite."). Mais aussi beaucoup d'humanité, un hommage aux femmes, aux pauvres, à tous les laissés-pour-compte. Un constat de la folie des hommes prêts à tout pour quelques dollars. Le souci de dénoncer l'injustice. Il faut aussi reconnaître qu'il décrit avec beaucoup de justesse les années sombres de la dépression (comme dans un bon roman noir?). On peut lui reprocher d'avoir une vision un peu trop manichéenne du monde (les méchants contre les gentils opprimés) mais n'est-ce pas ce côté légèrement caricatural qui fait tout le charme?

En tout cas on ne s'ennuie pas une seconde et en ce qui me concerne, c'est toujours un vrai plaisir de lire un auteur qui ne la pète pas, qui n'a pas peur d'appeler un chat un chat, mais qui n'oublie pas pour autant de mettre de la profondeur dans son récit.

Je me suis demandé si Lansdale avait voulu, avec ce roman, rendre hommage à l'excellent film de Ridley Scott - Thelma et Louise...On y trouve en effet quelques troublantes ressemblances.

Un dernier petit extrait pour le plaisir (à propos du Klan):

"Il n'était pas impressionné par leurs draps, lui aussi il en avait, mais il était assez intelligent pour savoir qu'ils allaient sur son lit, pas sur sa tête."

Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

La Petite Souris 11/11/2014 09:11

Lansdale est une valeur sûre ! la garantie de passer un bon moment en sa compagnie ! :)

gridou 13/11/2014 11:20

Ha oui! Maintenant Mônsieur ne lit plus que des nouveautés!! ;)

La Petite Souris 11/11/2014 15:34

ben tu sais, j'ai eu une vie de lecteur avant de me lancer dans l'aventure d'un blog :) sur l'ancien site je crois que tu dois y trouver un article sur " l'arbre à bouteilles". Landsale est un auteur que j'aime beaucoup, mais il y en a beaucoup d'autres alors faut bien faire des choix :) merci pour le bisou !!!! j'en t"en fais un gros en retour ! :)

gridou 11/11/2014 15:23

Salut!
Je ne savais pas que tu étais un adepte aussi je ne me souviens pas d en avoir vu beaucoup chez toi.
bisouS la souris ;)

Claude LE NOCHER 05/11/2014 18:12

Salut Gridou
Passe toujours du bon temps avec les romans de Joe R.Lansdale. Amitiés.

gridou 05/11/2014 21:49

Salut Claude,
il me semble qu'il y en a un ou 2 de la série Hap et Leonard qui ne l'ont pas trop emballés. Mais globalement, oui, c'est une valeur sûre! D'ailleurs j'en ai plein d'autres qui m'attendent sur l'étagère!
Merci de ta visite!!

olive 05/11/2014 13:01

Coucou
Content de pouvoir relire les Gridouillis depuis quelques temps...
J'ai commencé la bio de Niki Saint Phalle
Bises

gridou 05/11/2014 21:47

Coucou Olive!
C'est intéressant ça...Il me semble qu'elle a eu une vie un peu dure, violée par son père je crois...J'aime bien son oeuvre en tout cas. Et bien sûr je serais ravie qu'on en discute après lecture! ;)
BisouS