Articles avec #les abandons tag

Publié le 21 Octobre 2012

Mauvaise pioche... Dès les premières pages, ce roman m'a rappelé la série desperate housewives, sans le côté cynique et grinçant (des premières saisons). Devinette: Que reste-t-il donc? Réponse: pas grand chose d'intéressant...Des histoires d'américains...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Publié le 6 Avril 2012

BEUH.... Je ne sais pas pourquoi je continue à m'obstiner avec Harlan Coben. Sans doute par nostalgie de quelques bons thrillers qui m'ont tenu en haleine il y a quelques années (notamment "dans les bois"). Il n'empêche que je ne cesse d'être déçue par...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Publié le 31 Mai 2011

oups... En voici un qui va passer tout droit de la case 'départ ' à la case 'abandon'... A peine 100 pages lues, tout juste de quoi laisser l'intrigue démarrer et en même temps bien assez pour se faire une idée du style: "Le diable était immobile, ou...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Publié le 15 Mai 2011

Bof... "Julien Blanc-Gras est journaliste de profession et voyageur par vocation" dixit la 4ème de couv. Ça résume finalement (pour une fois) assez bien le livre. Le principe est simple: Julien, le narrateur, parcourt le monde et nous fait part de ses...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Publié le 11 Février 2011

mon défi raté.... Petit rappel des faits: Biblio ayant posté le 200ème commentaire des gridouillis, s'est vu récompensé en choisissant pour moi la lecture qu'il voulait. Etant un amateur de "pavés", il n'a donc pas hésité à m'imposer cet ENORME ouvrage,...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Publié le 27 Septembre 2010

Mauvaise pioche... Je dois avouer que j'ai abandonné Satan au beau milieu du désert, aux 3/4 du livre à peu près...Ce qui n'est pas trop dans mes habitudes, surtout avec les polars ! Ce livre a reçu un prix du 1er roman en Angleterre et le prix calibre...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons

Publié le 5 Septembre 2010

Je ne suis pas très fière de moi mais j'avoue: j'ai abandonné Proust au bout d'une centaine de pages. Et pourtant, j'ai aimé! Un texte superbe, des descriptions comme si on y était...Je crois que Proust ne supporte pas qu'on le lise par petits morceaux,...

Rédigé par gridou

Publié dans #les abandons