Le dernier tigre rouge de Jérémie GUEZ

Publié le 27 Avril 2014

Le dernier tigre rouge de Jérémie GUEZ

Même si j'aime beaucoup Jérémie Guez, je l'attendais un peu au tournant pour son prochain roman. Après son triptyque Paris la nuit, Balancé dans les cordes et Du vide plein les yeux , je me demandais s'il allait parvenir à se renouveler.

Autant le dire tout de suite, la réponse est oui. Le dernier tigre rouge ne ressemble pas à ses autres romans.

Cette fois, c'est au milieu d'un bataillon de légionnaires, en pleine guerre d'Indochine que nous embarque Guez. Et c'est plutôt réussi.

A la fin de la guerre (la 2ème guerre mondiale), Charles Bareuil s'engage dans la légion étrangère. Pas question pour lui de reprendre le cours de sa vie là où il l'avait laissée. Sa femme est morte et plus rien ne peut être comme avant. C'est tout juste si l'envie de vivre est encore là.

Dans la légion, il trouve une nouvelle famille, des camarades venus de tous horizons, pour qui il est prêt à risquer sa vie.

Avant même d'arriver à Saigon, il est repéré parmi les autres soldats pour ses talents de tireur, ce qui lui vaudra de faire partie de la patrouille d'éclaireurs, celle qui dégage le terrain pour que les hommes puissent avancer en toute sécurité. Sans eux, les tireurs embusqués décimeraient les rangs de l'armée française.

Lors d'une patrouille, Bareuil et ses camarades sont attaqués par un tireur d'élite. Seul Bareuil s'en sort vivant. Le tireur, un blanc, lui a laissé la vie sauve.

Bareuil n'aura de cesse de se demander pourquoi.


Bien que publié dans la collection grands détectives des éditions 10-18, le dernier tigre rouge n'est pas un polar. Un roman noir à la limite. Mais peu importe l'étiquette qu'on lui colle, c'est un roman qui parle de la guerre, vue de l'intérieur. On suit les soldats dans leur quotidien: les déplacements, les combats, les permissions. Mais aussi les mouvements de troupe, les stratégies militaires, les grandes batailles qui ont fait la guerre d'Indochine. 

Guez nous épargne les scènes sanglantes ou les tortures qu'on aurait pu trouver dans un tel roman mais excelle toujours dans l'art d'écrire des scènes d'action. Si bien même, qu'on ne s'ennuie pas une seconde. 

Il faut dire qu'il nous raconte, de façon fort bien documentée, un conflit de 8 ans assez complexe (bienvenue aux nullos en Histoire - comme moi!- qui s'instruiront un peu) en moins de 250 pages. Pas de digressions interminables ni de longueurs genre manuel d'histoire, on est dans la fiction et l'action tout du long. J'ai apprécié d'apprendre par ce roman les grandes lignes du conflit et le contexte géopolitique de l'époque mais que ce ne soit pas trop développé, ce qui aurait sûrement cassé le rythme de l'intrigue.

 
Parce que « les choses sont souvent plus complexes qu'elles n'en ont l'air », Guez a choisi de prendre le parti de l'Humain. Des gentils et des méchants des 2 côtés. En fait, juste des hommes qui se battent pour ce qu'ils pensent juste. Pour leur terre, pour leur pays, pour leurs idées. Et surtout pas pour le plaisir de voir couler le sang. 

J'ai aimé ce point de vue.

 

Encore une mission réussie pour Mr Guez, j'ai hâte de voir où il va nous embarquer la prochaine fois...

 

 

Rédigé par gridou

Publié dans #noir et polar

Commenter cet article

Léa Touch Book 26/02/2015 19:16

Un livre très convaincant :)

Violette 05/05/2014 15:00

et je n'ai toujours pas lu cet auteur!!! il serait temps!

gridou 07/05/2014 15:29

Il n'a écrit que 4 romans, tu n'es pas trop à la bourre pour le découvrir :)

La Petite Souris 03/05/2014 17:51

j'ai vraiment un ptit cerveau ! j'étais à la librairie hier et je me suis taté de le prendre persuadé que je l'avais déjà acheté à Paris. Mais non, donc, je suis quitte pour y retourner !! surtout que le ptit Jérémie, moi j'aime beaucoup et là j'avoue que j'ai hâte de savoir ce que cela donne dans un tout autre contexte ! Bisou ! bisou !

gridou 07/05/2014 15:24

En fait t'es un collectionneur !! :)

La Petite Souris 06/05/2014 11:04

ben ca voudrai dire que je n’achetè plus de livres jusqu'à ma mort ( et je compte vivre cent ans !! ) ;)

gridou 05/05/2014 09:44

et si on t'interdisait d'acheter des nouveaux livres tant que tu n'as pas lu tous ceux que tu as déjà acheté???

Jérôme Jukal 03/05/2014 15:12

Il faut décidément que je m'y mette à cet auteur...
En mai ou cet été, c'est juste une question de temps.

gridou 05/05/2014 09:43

Salut!
Moi j'ai un petit faible pour "balancé dans les cordes" ...A toi de voir quel thème te branche le plus: l'univers des petits malfrats parisiens ou la guerre....

Guillome 02/05/2014 14:28

AAAAAAAAAAHHHH ! bien content de lire un avis sur ce livre qui j'avoue par sa thématique ne me tentais guère mais pourtant comme tu sais je raffole de cet auteur !. Je l'ai eu en main en librairie....et reposé. Me*** allez zou je pars l'acheter au plus vite !

gridou 02/05/2014 14:41

Je me suis moins attachée aux personnages que dans ces précédents romans mais quand même...ça le fait bien!
J'espère que ça te plaira...@+